PLATFORME

"Un député fédéral, c'est d'abord et avant tout un partenaire. Je ne cherche pas votre confiance pour aller prendre le pouvoir ou jouer des jeux politiques à Ottawa. Je suis là pour travailler ici, pour les gens d'ici qui - comme moi - vivent dans Hochelaga et qui en connaissent les problèmes, le quotidien et la réalité. J'ai envie d'être un député accessible, avec une porte toujours ouverte et qui saura travailler avec les organismes du comté et avec les citoyens pour que nous trouvions une manière que tout le monde se sente bien et à sa place ici."
QUELQUES ENJEUX
Environnement

Nous voulons empêcher le passage de tout projet de pipeline et de transport de pétrole par train à travers le Québécois à des fins d'exportations du pétrole albertain. Les énergies fossiles de l'Ouest ne sont pas un modèle économique viable et il est temps d'accélérer la prise d'actions concrètes pour freiner les changements climatiques.

Nous voulons accélérer l'électrification des transports par des crédits additionnels à l'achat de véhicule électriques, mais aussi en avec l'électrification de la flotte d'autobus scolaires. Nous voulons aussi forcer les constructeurs automobiles à offrir un minimum de véhicules électriques.

Nous voulons rapidement interdire les néonicotinoïdes qui menacent la biodiversité. Le fédéral devrait mettre en place un fond pour financer la recherche de solutions alternatives éco-responsables.

Culture

Hochelaga est un nid de créativité et de dynamisme culturel. Mais notre culture est mise à mal par les règles inéquitables entre nos diffuseurs et les GAFA. Nous demandons que les géants du Web soit imposés à hauteur de 3% de leur activité sur le territoire canadien, comme le fait la France.

Nous demandons que la TPS soit appliquée à la publicité en ligne afin de mettre un terme à la concurrence déloyale des géants du web et la constitution d'un Fonds des médias écrits pour faire face à la crise qui ébranle nos médias d'information.

Nous souhaitons aussi voir les budgets d'investissement en culture via une augmentation du budget de Téléfilm Canada et un plancher (indexé) d'investissement de 300M$ pour le Conseil des arts.

Logement social

Nous voulons le maintien des subventions actuelles destinées aux conventions et une bonification du budget alloué à la construction, la rénovation et la transformation de logement social et abordable.

Nous voulons que le gouvernement fédéral investisse 1% de ses revenus annuels pour le logement social. Le tout transféré au Québec sans conditions.

Itinérance

Nous demandons que les programmes fédéraux respectens les modèles québécois d'intervention et la volonté des organismes d'investir les sommes auxquelles ils ont droit de la manière qu'ils jugent la plus appropriée.

Nous voulons également que des sommes investies pour la lutte à l'itinérance, le Québec ne reçoivent jamais moins que sa juste part soit au moins 23%. Par ailleurs, les sommes totales investies restent insuffisantes pour faire face aux défis d'aujourd'hui. Il faut plus qu'un toit, il faut investir pour des ressources d'aide et d'accompagnement pour nous attaquer à la racine du problème.

Aînés

Nous souhaitons protéger les caisses de retraites de nos travailleurs pour prévenir les abus dont ont été victimes les travailleurs de Mabe. Les régimes de retraites devraient toujours être des créanciers prioritaires.

Nous souhaitons également des crédits d'impôt supplémentaires pour faciliter les soins à domicile et pour reconnaître le travail précieux des aidants naturels.

Finalement, les prestations de la sécurité de la vieillesse de 110$ par mois.

JOIGNEZ-VOUS À LA CONVERSATION

4076, rue Ste-Catherine Est, Montréal (Québec), H1W 2G8 | 514.527.4280 | info@hochelaga2019.com

Autorisé et payé par Félix Bibeau, agent officiel